Vous êtes ici : Accueil > Histoire du musée > Un musée centenaire

Un musée centenaire

un musée centenaire

 

Imaginé dès 1864 par Pantaléon Costa de Beauregard, premier Président du Conseil général de la Savoie, le Musée Savoisien, à l’époque Musée départemental, est pensé comme un lieu de mémoire de la Savoie. Il propose de faire porter le projet à la fois par le Conseil général et la ville de Chambéry qui débuteront une longue collaboration patrimoniale. Le musée ouvre le 15 novembre 1867 au deuxième étage du palais de justice de Chambéry. Les pièces présentées sont très variées : objets préhistoriques, palafittes du lac du Bourget, objets gallo-romains découverts en Savoie, ivoires, statues, faïences, costumes savoyards, médailler de Savoie, … Mais le musée à peine ouvert entre dans une période d’instabilité matérielle et administrative. Après l’exposition de 1870, organisée au château et interrompue par la guerre, les collections attendent deux années avant de repartir dans les locaux du palais de justice.

 

Le Musée départemental ouvre à nouveau le 16 mars 1873, sans grand enthousiasme du préfet qui souhaite le transfert de ses collections à la ville. Le département s’y oppose et confie les collections du musée à une société savante, l’Académie de Savoie, dont le siège est au château. Mais en 1889, le Conseil général accepte de confier provisoirement à la ville ses collections, qui rejoindront le nouveau musée-bibliothèque. Gérées par des bibliothécaires et des artistes, elles seront progressivement délaissées au profit des collections du musée des Beaux-Arts. Il faudra attendre 1908 pour voir quelques érudits et archéologues savoyards relancer la dynamique du musée et proposer que l’ancien archevêché soit transformé en « Musée des antiquités savoyardes ».


 

 

 

Le projet voté le 13 mai 1911 propose plusieurs sections : antiquités, moyen-âge et renaissance, portraits historiques, histoire politique et municipale et enfin estampes et médailles. Après son classement au titre des Monuments Historiques, l'ancien archevêché accueille les collections du musée, baptisé Musée Savoisien. Ilest inauguré le 23 novembre 1913. Les visiteurs auront peu de temps : après quelques mois seulement d’ouverture, la guerre ferme les portes du musée jusqu’en 1917.

 

Les années 30 sont marquées par la modernisation de la muséographie et par la promotion du tourisme. C’est ainsi qu’en 1938, François de Lannoy de Bissy, président de la commission scientifique du musée, crée le syndicat d’initiative de la Savoie et l’installe au rez-de-chaussée du musée dans les ailes nord et ouest. Les années 1940-50 n’enregistreront pas de grands changements excepté le transfert de gestion du musée de la Société d’Histoire et Archéologie  vers le conservateur du Musée des Beaux-Arts.

 

 

C’est le renouveau de l’archéologie qui marque les années 1970, avec notamment l’apparition de nombreuses associations et la création d’un poste de conservateur chargé de l’archéologie au Musée Savoisien. Jusqu’aux années 1990, l’archéologie départementale se traduit par des actions de recherche sur les collections et par leur valorisation au sein d’expositions avec l’ouverture en 1979 de la salle du Bourget (archéologie lacustre) et en 1985, d’une salle consacrée à la Savoie gallo-romaine.


 

 



ACTUALITES

Les Dossiers du Musée Savoisien : Revue numérique 2-2016

Ouvrir en grand

Découvrez le 2ème numéro !


Composés de communications des Journées nationales de l’archéologie de 2014 et 2015.

 

Les Dossiers du Musée Savoisien vous attendent ici !

Chantier des collections

Ouvrir en grand

Pour tout savoir : ce que c'est, où ça en est etc...

Clic ICI

Nouveau numéro pour le standard

Ouvrir en grand

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour nous joindre, composez le

04 56 42 43 43

J'aime mon musée !

Ouvrir en grand

 

 

Suivez nous sur facebook.

 

Likez, partagez, commentez, venez aimer votre musée !