Vous êtes ici : Les fouilles

Les fouilles

Connaître l'histoire du bâtiment

Depuis sa création au 13e siècle, il a subi de nombreuses modifications. C’est l’un des plus anciens bâtiments de Chambéry mais dont on ne connaît que très partiellement la longue histoire, les archives du couvent franciscain ayant brûlé dans l’incendie du Château des ducs de Savoie en 1798.

Plusieurs questions se posent :

  • À quoi ressemblait le couvent du 13e siècle ?
  • Comment s’est-t-il développé durant le Moyen Âge ?
  • Quel a été l’impact de sa réorganisation au 17e siècle ?
  • Comment vivaient les moines franciscains ?
  • Comment s’est opérée l’installation de l’évêché à la fin du 18e siècle ?

Au terme des fouilles, selon les résultats, l’apport scientifique pourra être d’intérêt national voire européen.

Le rapport qui sera remis par les archéologues missionnés par le Département permettra de documenter l’histoire du bâtiment avant sa transformation. Ces connaissances nouvelles seront transmises au public dans le nouveau Musée Savoisien.

 

Visite de chantier des fouilles au musée

Un grand nombre de sépultures exhumées dans la salle capitulaire

Trois caveaux ont été découverts et une trentaine de sépultures datant de plusieurs siècles ont été mises au jour.

Les archéologues ont entrepris un travail minutieux : dégager les ossements, relever les dimensions et la posture des squelettes pour décrypter les indices sur ces personnes inhumées entre le 15e et le 18e siècle.

Les archéologues ont également retrouvé le niveau de sol d’origine du bâtiment  ainsi qu’une couche très importante d’argile permettant d’assurer la stabilité et l’étanchéité du bâtiment. L’étude archéologique des élévations a révélé de nombreuses transformations et réemplois d’éléments médiévaux dans des murs de périodes ultérieures.

Les découvertes dans l'ancienne cuisine de l’évêché au 18e siècle permettent de se représenter sa dimension et son organisation :

  • la base de la cheminée où se trouvaient les « potagers », fosses remplies de braise destinées à faire cuire les marmites (ancêtre du poêle pour cuisiner
  • des restes de céramiques
  • des restes alimentaires comme des os d’animaux

Les murs et les sols passés au peigne fin

Le percement des fenêtres et des portes, leurs condamnations, la création de nouvelles ouvertures, etc., l’histoire de chaque mur est reconstituée et tout ce qui permet de comprendre les usages successifs des espaces est étudié.

Les plans, coupes et élévations servent à garder en mémoire les vestiges afin de tirer des conclusions sur l’ordonnancement chronologique des phases de construction/destruction.

Sous le futur emplacement de l'ascensseur, des dalles modernes prennent place directement sur les murs médiévaux arasés.

Musée Savoisien

Hôtel du Département
CS 31802
73018 Chambéry Cédex

Tél : 04 56 42 43 43
Localisation